Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Compostage collectif en crèche

contexte

 

Contexte du territoire :

Le développement du compostage est un des axes du Programme Local de Prévention. Un appel à projet compostage partagé a été lancé en 2014. Plusieurs projets de compostage des biodéchets de cantines scolaires ou de compostage de quartier ont déjà été mis en place sur le territoire.

 

Contexte du projet :

Une crêche souhaite obtenir un composteur individuel, leur objectif principal est de pouvoir obtenir du compost pour leur jardin pédagogique. Après un rendez-vous sur place il semble évident que la quantité de biodéchets produite sur site est trop faible pour espérer avoir une quantité de compost satisfaisante pour leur projet. Partant de ce constat nous proposons de solliciter les parents pour qu'ils ramènent leurs biodéchets domestiques. Ces déchets, compostés en mélange avec les quelques biodéchets de la crêche permettent d'avoir assez de matières pour pouvoir obtenir du compost pour les activitées pédagogiques de jardinage.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Valorisation des biodéchets produits dans la crêche

- Valorisation des biodéchets produits par les parents

- Production de compost pour le jardin pédagogique

Résultats quantitatifs :

40 parents intéressés lors du premier appel à participation mais seulement 10 participants choisis par semaine. Les bioseaux tournent dans les familles afin que le plus de parents possible soient impliqués sans pour autant que les apports de biodéchets ne soient non trop nombreux et difficiles à gérer par le personnel de la crêche.

Résultats qualitatifs :

Bonne implication des parents et de l'équipe projet

Compostage de qualité

Mise en oeuvre

Planning :

1/ Concertation préalable

- Avril 2016 : Rendez-vous sur place pour faire un état des lieux des biodéchets produits par la crêche, choix de l’emplacement du composteur et sensibilisation durant 1h de l'équipe porteur du projet (3 personnes). Installation du composteur et de plusieurs affiches de sensibilisation.

2/ Formation

- Mars 2016 : Formation de la référente du projet en temps que Relais Composteurs (formation d’une journée)

3/ Installation du projet-test

– Avril 2016 :  Lancement de l'implication des parents suite à un appel à participation lancé par la crêche. Trés fort taux de réponse (40 parents soit près de la totalité des parents). Le choix a été fait de soliiciter 10 parents par semaine et de faire tourner la participation entre les parents afin d'éviter un apport trop important de biodéchet qui pourrait entrainer des difficultées de gestion pour le personnel de la crêche (temps passé sur le projet, gestion des parents, des déchets bruns...).

4/ Périnisation du projet

– Septembre 2016 : Installation d'une exposition à l’entrée de la crêche pour sensibiliser les nouveaux parents.

– Avril 2017: Soirée de sensibilisation des parents au compostage

- Suivi régulier du projet (tous les 3 mois par téléphone ou sur place)

- Mai 2017 : Changement du composteur pour un composteur de plus grande capacité

Moyens humains :

1 ETP

1 animatrice à l'environnement pour la journée de formation Relais Composteurs

1 référent sur la crêche + 2 personnes en soutien

Parents d'élèves

Moyens financiers :

1 composteur plastique (remplacé par un composteur bois de plus grande capacité)

15 bioseaux

 

Moyens techniques :

Convention de mise à disposition du matériel

Composteurs + 15 bioseaux

Plaquettes de présentation et de consignes + affiches A3

Charte de mise à disposition des bioseaux à destination des parents

Formation

Partenaires moblisés :

Multi-accueil : équipe projet de 3 personnes

Parents d'élèves

Association d’éducation à l'environnement (rôle : formation de la référente)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est reproductible dans tous les lieux où nous nous rendons quotidiennement et qui sont porteur de cohésion de groupe, de sentiment d'appartenance (crêche, école, association, commerce...).

 

Le but pédagogique du projet explique l'implication des parents dans ce dernier. De nombreux parents découragés par le compostage individuel et domestique se sont quand même impliqués dans le projet.

 

Cette action nécessite d'avoir un porteur de projet fiable et motivé et de rester à une échelle de gestion acceptable pour ce dernier.

 

 

Difficultés rencontrées :

Il s'agit d'un compostage collectif "délocalisé". Les personnes compostent dans un même lieu mais sans que ce dernier ne soit proche de leur habitation. L'idée est de profiter de leurs trajets quotidiens pour les inciter à trier leurs biodéchets.

Certains parents ont fait appel à leurs voisins pour participer au remplissage de leur bioseau.

 

Recommandations éventuelles :

Attention au succès : Trop de participants rend le projet plus complexe en termes d'entretien du compostage.

40 volontaires se sont manifestés dès le lancement de l'appel à participation. Finalement un roulement à été préféré pour éviter d’avoir une trop grande quantité de biodéchets à gérer (temps passé par la référente, peur de nuisances,...).