Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Collecte d'objets réemployables en déchèterie

Communauté d'Agglomération d'Angers Loire Métropole

contexte

Angers Loire Métropole est engagée dans une politique de prévention des déchets depuis 2005. L'une des thématiques phares de son programme d'actions est la promotion du réemploi et de la réparation.

 

A partir de 2010, une expérimentation est menée sur 2 déchèteries du territoire en partenariat avec Emmaüs pour prélever les objets en bon état et éviter leur enfouissement ou incinération.

 

L'expérimentation étant concluante, l'opération a été renouvelée puis étendue à l'ensemble des 8 déchèteries du territoire. De nouveaux partenariats ont été développés à cette occasion avec 2 nouveaux intervenants : la Ressourcerie des Biscottes et APIVET.

 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- détourner de l'enfouissement ou de l'incinération des objets encore utilisables

- prolonger la durée de vie des objets

- réduire les quantités de déchets à enfouir ou incinérer

Résultats quantitatifs :

Sur la période 2010-2014 :

- 710 tonnes d'objets prélevés en partenariat avec Emmaüs et la Ressourcerie des Biscottes

- 1 065 tonnes de textiles et maroquinerie prélevés en partenariat avec APIVET et Emmaüs
 

Résultats qualitatifs :

- formation des agents d'accueil en déchèterie sur le type d'objets à prélever

- sensibilisation des usagers au réemploi

Mise en oeuvre

Planning :

- 2010 : expérimentation de l'opération sur 2 déchèteries du territoire en partenariat avec Emmaüs

- 2011 : intégration d'APIVET dans le dispositif afin de prélever les textiles et objets de maroquinerie

- 2013 : extension du dispositif à l'ensemble des déchèteries et intégration de la Ressourcerie des Biscottes pour la collecte d'objets réemployables (partage des déchèteries entre les 2 entités Emmaüs et Ressourcerie des Biscottes).

Moyens humains :

- 1 chargé de projet

- 3 prestataires

Moyens financiers :

- acquisition des conteneurs maritimes : 21 000 € TTC

- outils de communication : 2 000 € TTC

- prestation d'enlèvement des objets réemployables : 57 000 € TTC (40 000 € pour Emmaüs avec 922 tonnes prélevés, 17 000 € pour la RdB avec 186 tonnes prélevés, enlèvement gratuit pour APIVET avec 667 tonnes)

 

Moyens techniques :

- conteneurs maritimes pour entreposer les objets réemployables : 1 / déchèterie

- panneaux d'information sur les conteneurs dédiés au réemploi

Partenaires moblisés :

- Emmaüs (objets réemployables et textiles)

- Ressourcerie des Biscottes (objets réemployables)

- APIVET (textiles)

- Direction Environnement Déchets et Propreté

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui, l'opération est tout à fait reproductible sur d'autres territoires.

Difficultés rencontrées :

Opération de proximité menée auprès des habitants puisque la collecte se fait en déchèterie (située dans un rayon d'environ 10km).

Recommandations éventuelles :

Les structures de l'économie sociale et solidaire doivent bien s'entendre sur le territoire.