Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Campagne de communication sur le réemploi et la réparation (CG71)

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Conseil Général de Saône et Loire

Rue de Lingendes
71000 Mâcon
Véronique Badet
v.badet@cg71.fr

contexte

En 2012, le CG71 était engagé dans un PLP (Plan Local de Prévention) depuis 3 ans et la thématique de la deuxième vie des objets figurait dans son programme d’actions.

 

Le CG71 a donc souhaité organiser une opération « coup de poing » sur la thématique du réemploi et de la réparation durant l'édition 2012 de la SERD (Semaine Européenne de la Réduction des Déchets) en impulsant une dynamique qui sera ensuite relayée par les EPCI au travers d’une multitude d’actions, tel que le lancement de l’annuaire régional de la deuxième vie des objets.

 

Le projet d’annuaire de la deuxième vie des objets a été lancé dès 2011 avec la CMA lors de la SERD. Les 4 départements de la région, les 4 CCI et la CRMA Bourgogne étaient également en phase pour s’impliquer dans l’élaboration d’un annuaire régional, financé par l’ADEME.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Objectif général de réduction des déchets, conformément aux objectifs du plan départemental de prévention des déchets.
  • Inscrire la thématique du réemploi et de la réparation dans la campagne « Les petits gestes durables ». Le CG71 disposait déjà des visuels de campagne depuis 2011 : 3 visuels sur les 12 réalisés parlaient déjà de réemploi / seconde vie / réutilisation.
  • Volonté de maintenir l’activité économique locale des commerçants-artisans, voire de la développer.
  • Changer les comportements des citoyens dans le sens du réemploi, de la réparation, de la location, etc.
  • Augmenter le nombre de professionnels référencés dans l’annuaire et afficher leur adhésion à l’action (autocollant / marque-vitrine).
Résultats quantitatifs :

Pour cette action, les résultats sont mesurés par les indicateurs suivants :

  • Fréquentation du site par jour / semaine / mois / an
  • Nombre de professionnels inscrits dans l’annuaire
  • Nombre de guides distribués (discutable car ces guides doivent avoir été distribués à « bon escient »)
  • Nombre de réparateurs présents à la journée de la réparation
Résultats qualitatifs :

Facteurs de succès :

  • Chaque collectivité engagée dans un PLP a inscrit une action sur la thématique du réemploi dans son programme d’actions
  • Soutien des chambres consulaires : convention passée avec la CCI et volonté de la CMA d’être partenaire du projet.
  • 4 EPCI ont organisé des actions spécifiques sur le thème du réemploi et de la réparation. Ils ont communiqué sur les animations programmées en exploitant le bulletin des collectivités et les médias locaux (télé de sorties de caisse par exemple, radio…).

 

Facteurs limitants :

  • Difficulté de mesurer l’impact d’une action de communication
  • Solution : recourir à des enquêtes pour avoir des éléments d’évaluation (impacts de l’action)

 

  • Annuaire peu consulté en dehors des périodes de communication soutenue (SERD)
  • Solution : mieux référencer le site et renouveler les actions de sensibilisation

 

  • Temps de qualification des données figurant dans l’annuaire par les entreprises (mises à jour)
  • Solution : bloquer, de manière systématique, un temps de travail afin de procéder au phoning (bloquer 15 jours)

 

  • Augmenter le nombre d’acteurs inscrits dans l’annuaire et développer l’offre : faire participer les animateurs  des PLP pour réaliser des sondages et repérer des acteurs potentiels sur leurs territoires
  • Solution proposée : toute nouvelle personne qui s’inscrit au registre des métiers s’engagerait à réaliser une journée de « sensibilisation ». Dans cette optique, la chargée de Développement Economique à la CMA 71 (l’interlocuteur environnement du CG) sensibiliserait chaque nouveau membre à la thématique des déchets et à la prévention. Elle leur communiquerait la liste de toutes les actions mises en place sur le territoire  à l’attention des professionnels : charte d’accueil des professionnels en déchèterie, opération « coup de balais sur les déchets dangereux », etc. dont la promotion de l’annuaire.

 

Nouveaux projets en développement vue de prolonger la promotion de la réparation et la collaboration avec les commerçants-artisans :

  • Stages de petite réparation / customisation : partenariat envisagé entre la ressourcerie Ecosol et Leroy Merlin
  • Opération « Commerce engagé » sur un territoire test en partenariat avec la CCI

 

Valeur ajoutée d’une approche « multi-produits » :

Dans ce type de projet, tous les produits sont concernés car tout produit est susceptible d’arriver en fin de vie. L’approche multi-produits permet donc de toucher tout le monde.

 

Valeur ajoutée d’une approche territorialisée :
Tant pour le consommateur que pour l’entreprise, il est nécessaire de ne pas limiter le périmètre d’un annuaire aux seules frontières du département.
L’approche « à la ronde » permet de partir d’une recherche d’acteurs de proximité de manière concentrique, en visant un périmètre de plus en plus large, ce qui permet d’augmenter les chances de répondre à la demande des internautes.
Mutualisation et dissémination des supports de communication développés par le conseil général par les EPCI du territoire, mais aussi les partenaires type ressourceries, associations, ludothèques, etc.

Mise en oeuvre

Planning :

Avril 2012

  • Réunion de réseau avec tous les conseils généraux de la Région, l’ADEME, la CMARB (Chambre des Métiers Région Bourgogne) et les CCI afin de déterminer une méthode de travail commune en vue de l’élaboration d’un annuaire régional de la deuxième vie des objets.

 

Mai – août 2012

  • Envoi d’un courrier et d’un questionnaire aux commerçants-artisans les invitant à figurer dans l’annuaire et à compléter une fiche de référencement commune à tous les départements.
  • Pour le CG71 prise de contact des associations présentes sur leur territoire et actives dans le domaine du réemploi, et des acteurs de « l’emprunt » (bibliothèques, ludothèques, bricothèque).
  • Compilation des données par un prestataire et par le CG.
  • Développement du guide du réemploi et mise en ligne sur le site : www.lespetitsgestesdurables.fr
  • Mise en ligne d’une vidéo mettant en valeur les gestes de la seconde vie des objets.

 

Juin 2012
Première journée sur la promotion du réemploi en partenariat avec :

  • la ressourcerie Ecosol de Mâcon : exposition d’objets récupérés et animation sur la ressourcerie : panneaux + vidéo ressourcerie (réalisée en 2011) ;
  • le centre de loisirs de la Communauté de Communes entre Saône et Grosne : exposition de jeux réalisés par des enfants à partir de « déchets » ;
  • le lycée Sainte Marguerite Marie de Vérosvres : exposition d’une « statue » réalisée en « déchets » détournés de la déchèterie ;
  • Jeu concours à destination des agents sur la customisation et le détournement d’objets ; Exposition des « œuvres ». Bons d’achat de 10 € à la ressourcerie à gagner.

 

Novembre 2012

  • Conférence de presse et inauguration de l’annuaire régional pour la SERD 2012.
  • Lancement d’une campagne d’affichage abribus sur tout le département.

 

Novembre 2012

  • Première journée de la réparation dans les locaux du CG71 : 5 artisans présents.
  • Animation par le conseil général et la CMA pour sensibiliser le personnel à la 2ième vie des objets, présentation de l’annuaire en ligne, vidéo, distribution de guides.
  • Des bons d’achat de 15 € ont été distribués aux agents qui venaient faire réparer des objets.
Moyens humains :

Temps dédié à ce programme d’actions incluant :

  • la création de l’annuaire et la rédaction du guide
  • l’envoi de l’enquête, réception et saisie des informations en tableur Excel
  • l’organisation d’une journée sur le réemploi et une journée de la réparation
  • la conception des supports de communication (guides du réemploi, vidéo, affiches)
  • Soit : 1/3 ETP pendant 1 an
Moyens financiers :
  • La réalisation de l’annuaire (compilation des données et mise en ligne) a été confiée à un prestataire dans le cadre d’un marché passé par l’ADEME Bourgogne.
  • Bons d’achats distribués pour les 2 journées = 545 €
  • Mise en page, réécriture du guide + création de 2 affiches + visuels = 11 050 €
  • Affichage abribus = 3 887 €
  • Autocollants marque-vitrine = 500 €
  • Insertions web = 1 330 €
  • Coût de l’impression du guide du réemploi imprimé en interne : 15 000 exemplaires (4 000 €)
  • Coût de réalisation de la vidéo sur la 2ième vie des objets : 1 262 € (et tout autant pour la vidéo ressourcerie réalisée en 2011)
  • Appel à projets : Bricothèque du Grand Chalon : budget de 26 609 €. Financement ADEME + CG = 18 626 € (70% pour moitié chacun) + soutien de la CA du Grand Chalon et de la Fondation EDF 5 244 €
  • Soit un budget global de 36 313 € dédié au réemploi en 2012.
Moyens techniques :
  • Autocollant marque-vitrine
  • Stand de promotion de la seconde vie des objets
  • Guide du réemploi
  • Affichage
  • Campagne presse pour annoncer le lancement de l’annuaire et de la SERD 2012 avec son programme d’animations
  • Vidéo sur la seconde vie des objets + vidéo ressourcerie
Partenaires moblisés :

Conseil général

EPCI

Autres : ADEME Bourgogne, CMA

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • La réalisation d’un annuaire est tout à fait reproductible pour peu que le projet soit coordonné par un référent : dans ce cas, l’ADEME régionale.
Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :
  • Travailler en étroite collaboration avec la CMA car cela permet d’avoir une porte d’entrée plus directe vers les artisans (ex : recrutement des artisans en vue de la journée de la réparation).
  • S’appuyer sur les actions engagées avec la CMA pour faire évoluer le partenariat vers des actions ciblant la prévention des déchets.
  • Les réunions de réseau (1 par trimestre) permettent un échange d’expériences en vue d’une mutualisation ultérieure.