Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Animation sur les couches lavables en lycée professionnel ASSP (Accompagnement Soin et Service à la Personne)

Communauté d'Agglomération d'Annecy

46 Avenue des Iles
74007 Annecy
Sébastien Augier
saugier@grandannecy.fr

contexte

La Communauté de l'agglomération d'Annecy propose, depuis 2013, des réunions d'information mensuelles  sur les couches lavables auprès du grand public.

L'association " la mandragore" anime ces réunions sur un créneau de 1h30 le premier mercredi de chaque mois.

L'association " la mandragore" a également accompagné 2 crèches sur l'agglomération pour sensibiliser le personnel  et tester les couches lavables en crèche. Elle accompagne actuellement 2 crèches voisines de l'agglo, qui sont passées en couches lavables et qui seront dès janvier 2017 intégrées à la nouvelle grande agglomération (suite à la loi Notre).

L'agglomération d'Annecy communique au moyen des magazines municipaux, de la presse, et par courrier d'information auprès des professionnels de la petite enfance sur les réunions d'information ouvertes au public et aux professionnels intéressés.

En 2016, l'agglo a été contacté par le lycée professionnel Sommeiller d'Annecy souhaitant organiser une réunion d'information pour les élèves en Bac Professionnel ASSP ( Accompagnement Soin et Service à la Personne).

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Diffuser l'information sur les couches lavables et toucher le plus grand nombre de particuliers mais également les professionnels.

L'opportunité se présentant : Les lycéens d'aujourd'hui seront les professionnels de demain.

Résultats quantitatifs :

27 élèves de seconde bac pro ASSP sensibilisées durant 2 heures avec 1 heure de thérorie sous forme de quizz participatif et 1 heure de mise en situation avec manipulation des différents modèles de couches lavables. (voir CR joint)

Résultats qualitatifs :

Bonne participation, des questions, des réflexions par rapport au quizz.

Bonne dynamique, le sujet intéresse les élèves.

Élèves actives durant la pratique.

 

Un bilan écrit a été réalisé par les élèves après l'animation ( voir CR), notamment sur la question d'utilisation des couches lavables :

36% des élèves seraient favorables à l'utilisation des couches lavables

44% des élèves seraient défavorables

16% sont mitigés

4% n'ont pas répondu

 

Une deuxième animation a pu être réalisé au mois de Mai 2016 à destination des stagiaires adultes de CAP petite enfance du GRETA Lac Léman Annecy Chablais dans les locaux du lycée Sommeiller

Mise en oeuvre

Planning :

2013 = Premières réunions d'information sur les couches lavables

2014 et 2015 = Réunions mensuelles avec l'association la mandragore

Janvier 2016 = Contact avec le lycée Sommeiller d'Annecy

Février 2016 = Validation pour la prise en charge financière  de l'animation par l'agglomération.

Mars 2016 = Animation réalisée par l'association la mandragore

Moyens humains :

1 heure de contact et d'échange sur les conditions d'organisation et de financement entre l'animateur PLP et le lycée Sommeiller d'Annecy.

2 heures d'animation par l'association la mandragore.
 

Moyens financiers :

345.88 Euros TTC comprenant :

135 Euros/heure + frais de déplacement (55.88) + Adhésion à l'association (20 Euros)

 

Moyens techniques :

Aucun moyen technique nécessaire puisque l'animation a eu lieu dans les locaux du lycée Sommeiller et que l'association la mandragore possède tout le matériel (modèle de couches, diaporama, ) pour ce type d'animation.

Partenaires moblisés :

Lycée Sommeiller d'Annecy

Gréta Lac Léman Annecy Chablais

Association la mandragore
 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Une animation prête a être diffusée auprès de tous les professionnels intéressés.

Difficultés rencontrées :

Un professeur qui s'ouvre vers de nouvelles pratiques et qui donne la possibilité aux élèves de les découvrir.

Un directeur d'établissement qui facilite l'organisation.

Une agglo qui soutient le lycée par le financement
 

Recommandations éventuelles :

Rien de plus simple que de favoriser et d'encourager ce type d'initiative pour un budget modeste de 355 Euros.

La communication commence à porter ses fruits.