Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Animation en supermarché

Communauté de Communes de l'Ile d'Oleron

59, Route des Allées
Bp 85
17310 Saint-Pierre-d'Oléron

contexte

L’île d’Oléron est un territoire touristique (8 communes).

Trois grandes enseignes y sont présentes, E. Leclerc, Super U et Intermarché.

Une convention de partenariat a été signée avec 3 associations pour la réalisation d’animations ; le CPIE Marennes Oléron est chargé des animations à destination du grand public.

Nous avons proposé aux trois grandes enseignes de réaliser plusieurs animations, à l’entrée du magasin et dans le magasin, pour sensibiliser leurs clients à la prévention des déchets.

Ces animations se déroulent en dehors des périodes touristiques ; en effet, si il y a trop d’affluence, les clients ne sont pas ouverts à la discussion, sont stressés et pressés.

Les premières animations ont commencé au printemps 2014 ; sont décrites ici les animations d’automne 2014.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif est de sensibiliser et informer, en direct et avant l’acte d’achat, les clients à la prévention des déchets.

Résultats quantitatifs :

1 animation dure 3 heures (9h-12h ou 16h-19h).

3 magasins ont participé à l’opération.

5 animations ont été réalisées par magasin.

15 animations ont été réalisées en octobre / novembre + 3 animations pendant la SERD.

1 430 personnes sensibilisées (+ 436 personnes n’ont pas souhaité prendre de temps pour échanger)

Résultats qualitatifs :

Animation très appréciée par les clients.

Beaucoup de soutiens de la part des consommateurs avertis.

Mise en oeuvre

Planning :

- Novembre 2013 : réunion avec les gérants de supermarchés

- Début 2014 : rencontre des gérants au supermarché (lieu de l’animation, outils, …) ; réunion avec le CPIE (outils, discours, calendrier…) ; impression des affiches, création/impression des « stop rayon » ; proposition de dates de présence aux supermarchés.

- Printemps 2014 : première session d’animations 

- Automne 2014 : deuxième session d’animations

- Printemps 2015 : troisième session d'animations

 

2 heures = temps d’installation des « stop rayon » et des affiches à la coupe et temps de conception des paniers comparatifs

3 heures = temps d’une animation

Moyens humains :

2 animateurs par animation ; chacun(e) équipé(e) d’un tour de cou et pendentif à l’effigie du personnage de la campagne de communication.

Lle nombre d’animateurs dépend de la place disponible ; si trop d’animateurs, l’entrée du magasin peut se trouver encombrée, si pas assez d’animateur, certains clients ne sont jamais contactés.

Moyens financiers :

Le CPIE Marennes Oléron, dans le cadre de la convention de partenariat, est aidé à hauteur de 350 euros par animation.

Moyens techniques :

STAND à l’entrée du magasin

- Comparaison de 2 paniers (avec les tickets de caisse du magasin pour chaque panier) ; la même marque et la même quantité de produit dans chaque panier, seuls l’emballage/le format/label/… et le prix varient ; ces paniers ne contiennent pas de produit frais.

- 2 ou 3 panneaux d’exposition sur la prévention, laissés dans le hall du magasin entre deux animations

- Documents : jardinage durable, « calentrier », compostage, « Stop pub », brochures ADEME…

EN RAYON

- Des « stop rayon », imprimés sur un papier jaune fluo, ont été installés pour mettre en avant les produits écoresponsables, durables, rechargeables, lavables, réutilisables, …

A LA COUPE (fruit et légumes, fromage, charcuterie…)

- Des affiches, A4 ou A3 selon la place disponible

Partenaires moblisés :

Les partenaires sont les supermarchés et le CPIE Marennes Oléron.

Les supermarchés nous ont autorisés à laisser les panneaux d’exposition entre chaque animation et ont conservé les 2 paniers tout au long des sessions.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Ces animations sont reproductibles dans les supermarchés où le hall d’entrée est assez grand pour accueillir le stand.

Difficultés rencontrées :

Le partenariat entre une collectivité et un CPIE pour des interventions en supermarché ; trois partenaires aux motivations très différentes.

Recommandations éventuelles :

- Réaliser une intervention, au préalable de l’animation, auprès des salariés sur le tri et la prévention.

- Répartir les 5 animations par supermarché sur 2 semaines (et non pas sur 1 semaine), ainsi les panneaux d’exposition sont laissés plus longtemps dans le hall du magasin.