Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Fiche plan / programme de prévention

Programme Local de Prévention, année 5, Sipom de Revel

Carte d'identité de l'acteur et son territoire

  • Mode de financement TEOM (taxe d'enlèvement des OM)
  • Redevance Spéciale oui
  • Tarification Incitative non

Carte d'identité du programme

  • Nombre d'habitants concernés 43648
  • Première année de réalisation 2011
  • Nombre d'années réalisées 5
Etat d'avancement
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Terminé
Diagnostic
Elaboration
Mise en oeuvreFin
Dernière actualisation de la fiche 13/09/2016

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

Le programme de prévention des déchets a été l'occasion de mobiliser l'ensemble des acteurs de terrain: les agents et les élus sur les différents thèmes de la réduction des déchets et nous a permis d'établir de nouveaux partenariats locaux pérennes.Cela a placé notre collectivité dans une dynamique de progrès collectif qui va être maintenue grâce aux projets du territoire zéro déchet zéro gaspillage et la réalisation d'un nouveau programme de prévention. Initialement perçues comme un excès de rigueur et de rigidité, les procédures imposées par l'ADEME dans le cadre de ce programme sont en fait un atout méthodologique pour établir un bilan exhaustif de la situation et cela nous a aidé à atteindre les objectifs de réduction.

Elu référent : Mme Rouanet Présidente

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2010 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2011 2012 2013 2014 2015
Production de déchets
en kg/hab
OMA 356,50 331,50 353,30 347,10 345,70 336 332
DMA 593,50 569,60 589,60 562,70 598,20 602,30 594,10
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   2 2 2 2,50 2,50 2,50
Nombre de partenaires mobilisés   3 1 2 3 4  
Nombre de relais mobilisés   100 1 43 50 80  
Coût annuel du programme par habitant       3,32 3,75 3,78 5,23
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     0 89,46 80,38 81,08 82,6
Réalisation d'une enquête auprès des ménages
Résultats des enquêtes

Une enquête a été organisée par le département du Tarn sur la population de leur plan auprès d'un échantillon de ménages de chaque territoire en 2013 et en 2015.

901 individus de 18 ans et plus sur le territoire du Plan, dont  90 sur le SIPOM

Enquête réalisée du 30 nov au 5 décembre 2015 (COP21 du 30 nov. au 11 déc. et distribution lettre du SIPOM du 23 au 27nov)

La population du SIPOM se sent concernée à :
63% par le tri sélectif (61% sur Territoire)
56% par le gaspillage (54% sur le Territoire)
47% par la réduction des déchets (44% sur le territoire)

 

56% de la population du SIPOM a le sentiment que le département du Tarn et le SIPOM semblent très concernés par le tri sélectif (43% sur le territoire).

37% de la population du SIPOM a le sentiment que le département du Tarn et le SIPOM semblent très concernés par la réduction des déchets (28% sur le territoire)

 

74% des habitants interrogés ont déjà entendu parler des actions ou gestes de prévention contre 67% en 2013. Les ¾ s’estiment bien informés (83% sur le SIPOM).

61% des habitants du SIPOM qui estiment être bien informés ont eu les informations par le journal municipal ou du SIPOM, 30% dans la presse locale, 19% par des animations ou stand d’information et 16% par le site internet de la commune ou du SIPOM

 

Un habitant sur deux estime qu’il produit trop de déchets, 84% de ces 50% pensent qu’il pourrait en produire moins.

 

Analyse des résultats par la collectivité

Sur les 5 ans du programme de prévention, nous faisons le constat d'une baisse de 29 kg/habitant de la quantité d'OMA produite.

 

La principale baisse est sur les OMR, ce qui est en partie dûe à une gestion autonome des déchets organiques et entre autre à notre programme de compostage individuel et collectif. A ce jour, 14% environ des foyers sont équipés avec un composteur fourni par le SIPOM, 51 foyers pratiquent du compostage de village et 200 foyers se sont dotés de poulailler.

 

Nous avons constaté une légère baisse sur la collecte sélective qui peut s'expliquer par le nombre de boites aux lettres stickées qui s'élève à ce jour à quasiment 20% des foyers de notre territoire.La dématérialisation progressive de notre structure mais également de l'ensemble des collectivités petit à petit va permettre de baisser encore l'utilisation des papiers et donc le tonnage retrouvé dans les bacs à couvercle jaune.

 

La mise en place de ce programme de prévention nous a permis de mettre en place des actions de communication et de prévention que nous n'avions pas expérimenter jusqu'alors : une benne de 30m" décorée avec une message de prévention a été déplacée de commune en commune, un système de gobelet réutilisable a été mis en place avec une entreprise locale pour les fêtes de village, des espaces de dons ont été instaurés dans les vide greniers, nous organisons également des collectes spécifiques de textiles lors de la SERD....

 

Le SIPOM s'est réellement engagé dans cette démarche avec une participation financière importante sur le personnel et les actions mises en place.

Pour les années à venir, la lutte contre le gaspillage alimentaire doit s'intensifier et nous allons continuer à communiquer sur le compostage individuel et/ou collectif.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre

Divers partenaires ont été sollicités au long du programme : le département du Tarn pour un appui technique et financier, le Relais 81 et SRCE pour les textiles, diverses associations pour les gobelets lavables, les espaces de don..

Relais mobilisé

De nombreux relais ont été mobilisés grâce au programme de prévention : les mairies, les écoles dans lesquelles nous menons de nombreuses animations sur différents thèmes, les collèges, les crèches, les structures d'accueil des personnes âgées, les chambres consulaires, diverses associations..

Action éco-exemplaire réalisée par la collectivité

L'action eco exemplaire qui a eu le plus d'impact sur le programme est la dématérialisation des marchés, de la paye, de la gestion des factures.. nous avons également mis en place des mugs lavables pour ceux qui le souhaitent, un lombricomposteur et un composteur. Nous avions mis un poulailler mais il a été volé.

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes
Thème Nombre
d'actions
Exemple d'action
Sensibiliser les publics à la prévention 1 Communication
Eco-exemplarité de la collectivité 1 Eco exemplarité
Actions emblématiques nationales 1 Compostage de village
Evitement de la production de déchets 1 Subvention pour l'achat de couches lavables auprès des particuliers
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
1 Atelier de fabrication de produits d'entretien
Voir les 6 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme
Logo de l'ADEME Fiche Programme Local de Prévention réalisée sur le site
www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur