Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Fiche plan / programme de prévention

Programme Local de Prévention, année 5, Eurométropole de Strasbourg

Carte d'identité de l'acteur et son territoire

Carte d'identité du programme

  • Animateur  
  • Géraldine PRUDENCE
  • Première année de réalisation 2010
  • Nombre d'années réalisées 5
Etat d'avancement
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Terminé
Diagnostic
Elaboration
Mise en oeuvreFin
Dernière actualisation de la fiche 21/09/2016

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

En 2009, suite au Grenelle de l’environnement, l’Eurométropole de Strasbourg s’était engagée dans  une réflexion globale sur la stratégie à mener en matière de gestion des déchets autour de 3 axes :

1- Réduire les déchets au-delà des 7 % de DMA collectés par le service public;
2- Améliorer les services de collecte et de traitement des déchets pour rechercher la meilleure efficacité en termes de qualité, de coût, de réponses aux attentes des usagers et de recyclage ;
3- Rechercher un financement et une tarification des « services déchets » plus clairs et incitatifs à la protection de l’environnement.

 

L’Eurométropole s’est engagée en février 2010 dans un Programme Local de Prévention visant à réduire de 7 % la collecte des déchets sur son territoire d’ici 2015. Le périmètre du PLP concernait l’ensemble des déchets pris en charge par l’EMS avec pour année de référence les tonnages de 2009 soit  242 645 tonnes.

 

Dans le cadre de la signature de la convention d’objectifs avec l’ADEME le 4 février 2010, l’année 1 a permis de réaliser un diagnostic sur le territoire de l’EMS et de co-construire le plan d’actions avec les partenaires. Les années 2 à 5, ont permis de mettre en œuvre ce plan d’actions.  9 thématiques ont été identifiées pour lesquelles de nombreuses actions ont été menées chaque année afin d’atteindre les objectifs de réduction de tonnages des déchets produits et obtenir en contrepartie le soutien financier de l’ADEME.

 

Les résultats obtenus au bout des 5 années du programme ont  permis de diminuer la production de déchets à hauteur de 7 %:environ 14 800 tonnes de déchets dont 8 600 attribuées aux actions du programme ont été évitées.

 

Un déchet non produit ou réutilisé est un déchet qui n’a pas besoin d’être traité ! Aussi la collectivité souhaite poursuivre ses objectifs au-delà de 2015.

 

Pour élargir le champ d’action et s’inscrire dans la dynamique environnementale plus globale, l’EMS a souhaité répondre à 3 appels à projets nationaux, moyen pour la collectivité de montrer son engagement politique fort autour de thèmes complémentaires à celui des déchets avec :

 

Territoire à Energie Positive pour la croisssance Verte : Une première étape de  contractualisation a donné lieu à la signature d’un engagement commun fin 2015. Le projet TEPCV fait le lien avec des thèmes tels que la réduction du  gaspillage alimentaire ou encore le développement de la croissance verte et de l’économie circulaire.

 

AACT Air et ville respirable en 5 ans  : la collectivité souhaite agir efficacement et rapidement afin de diminuer la pollution de l’air sur son territoire et innover en testant de nouveaux dispositifs pour entrer dans le champ de l’exemplarité, avec la volonté de sortie du diesel pour son parc roulant et celui de ses satellites ou encore de tester des dispositifs de circulation alternée en cas de pics de pollution, des zones à faible émission et d’accompagner la mise en place d’un centre de logistique urbain.

 

Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage. L’Eurométropole de Strasbourg a porté sa candidature à l’appel à projet «Territoire zéro gaspillage, zéro déchet  2015 » dans la continuité du Programme Local de Prévention et en complémentarité de l’ensemble des projets de développement durable initiés et menés sur le territoire.

 

En 2015 l’Eurométropole de Strasbourg a  été désignée lauréate pour ces 3 l’appels à projet nationaux  lancés par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

 

Cette décision reconnaît  ainsi l’engagement fort mené par l’Eurométropole de Strasbourg en matière de réduction des déchets et de sa volonté à mettre en marche une Eurométropole en transition pour les années à venir.

Elu référent : Françoise BEY Vice Présidente de l'Eurmétropolede Strasbourg

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2009 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2010 2011 2012 2013 2014
Production de déchets
en kg/hab
OMA 361,40 343,30 356,50 358,10 356,20 343,90 347,50
DMA 510,40 474,60 505 508,30 497,90 475,60 473,80
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   8 2 9 18 16 12
Nombre de partenaires mobilisés   23 5 12 14 20 21
Nombre de relais mobilisés   25 5 9 17 22 24
Coût annuel du programme par habitant         1,02 1,32 1,68
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     82,87 84,07 103,06 100,73 110,76
Réalisation d'une enquête auprès des ménages
Résultats des enquêtes

L'EMS a mesuré 4 années consécutives l'évolution du nombre de gestes de prévention adoptés par les ménages.

16 gestes ont été proposés aux habitants du territoire.

La progression du nombre de gestes pratiqués passe de 37 .5 % à 50 %

 

Analyse des résultats par la collectivité

 

Il est assez complexe d’analyser les résultats de ce programme sur une période qui reste assez courte dans sa mise en œuvre. En effet les thématiques qui sont abordées au travers de la réduction des déchets touchent aux changements de comportements des citoyens et des comportements de consommation. Ces axes sont longs et difficiles à faire évoluer durablement. Par ailleurs, les facteurs externes liés  à la météo pour les gisements liés aux déchets verts ; le tourisme et les indicateurs de consommation et d’activité économique peuvent avoir des impacts non négligeables et peu quantifiables. Ils permettent cependant de les prendre en compte dans la compréhension des résultats.

 

Analyse quantitative

Concernant le plan d’action sur ces 5 ans, les objectifs quantitatifs ont été atteints 5 années  seul les objectifs de réduction des OMA sur l’année 5 n’ont pas été atteints. Toutefois rapportée au nombre d’habitants la réduction escomptée a été supérieure à 7 %.

 

80 % des actions planifiées ont été réalisées sur ces 5 ans. Leur mise en route et  leur déclinaison opérationnelle à l’échelle de 480 000 habitants prend toutes fois du temps. L’ensemble des actions ont été lancées, une dynamique est en place pour les poursuivre.

 

Quelques résultats :

Nombre de composteurs  subventionnés : 2500 subventions individuelles 97 sites collectifs soit environ 1600 foyers

Un réseau de jardinage et de compostage de 140 membres et 268 adhérents

Nombre de carafes distribuées : 30 000 carafes

Nombre de personnes sensibilisées : 10 000 personnes sensibilisés au compostage

Réemploi : nombre de vélos réemployés 2800 vélos

3 Programmes pédagogiques  mis en œuvre gaspillage alimentaire, fontaine à eau, compostage et jardinage

Stop Pub : 50 000 autocollants distribués

Une redevance spéciale enclenchée

 

 

Analyse qualitative :

Lors de la co-construction du programme rapidement la collectivité a souhaité mobiliser les partenaires  indispensables dans un PLP. Certains partenariats historiques ont été renforcés,  d’autres ont été initiés pour construire des actions en faveur de la réduction des déchets.

La construction des partenariats n’a pas totalement abouti. En effet il manque notamment les bailleurs sociaux avec lesquels le partenariat n’est pas encore contractualisé dans son ensemble. Le manque de levier financier tel que la redevance incitative est un facteur qui pourrait expliquer la faible mobilisation de ces derniers à engager de manière forte des actions à visée de réduction des déchets.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre

23 partenaires actifs tout au long du programme ont été mis en œuvre.

- Partenaires associatifs,  d’éducation à l’environnement, de l’économie sociale et solidaire

- Institutionnels :Région Département et Inspection académique

 

Relais mobilisé

La mobilisation de relais d’information est déterminante pour la réduction des déchets. Parmi les plus importants, on peut compter les communes, les centres sociaux culturels, les relais du club jardin sans compter les agents de la collectivité ( 7000 agents).

 

23 catégories de relais ont été mobilisées soit près de 400 structures associatives organismes  ont œuvré aux côtés de l’EMS  sur la durée du programme et selon leur cœur d’activité.

Le succès le plus important concerne  « les relais jardins et compostage « l’animation dédiée et  la création d’un club jardin et compostage  regroupe plus de 140 membres.

Action éco-exemplaire réalisée par la collectivité

Actions éco exemplaire réalisée par la collectivité :

L’EMS a décliné le principe des actions exemplaires selon 4 variantes

- Les actions exemplaires des communes de l’EMS. Il s’agissait d’informer, d’animer un réseau dédié aux Elus, DGS et chefs de services des communes pour  les informer des actions de réduction des déchets initiées sur le territoire,  leur donner envie de s’engager , de partager les retour d'expérience.

Au minimum 2 réunions /an ont été programmées . Un espace de partage de données a été organisé is en place.

 

- Les actions éco exemplaires des services.--> animation et information des directions en faveur des actions de réduction des déchets et accompagnement technique à la réduction des déchets sur leur champ de compétence.

 

- Les actions éco exemplaire des agents.--> collecte de vêtements, de jouets, mise en place de composteurs sur le lieu central de travail des agents, animations sur le gaspillage alimentaire…. toutes les thématiques du PLP  ont été abordées tout au long de ces 5 années soit par la mise en oeuvre d'actions conreètes ou d'informations par le aisi des journaux internes de la colectivité.

 

- Le développement de l’organisation de manifestations éco- exemplaires.--> Organisation de sessions de formation et sensibilisation de l’ensemble des acteurs associatifs du territoire, inscription dans la durée d’un partenariat d’objectif avec l’association locale de promotion des ecomanifestation sur l’ Alsace….accompagnement opérationnel de manifestations pour la réduction des déchets.

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes
Thème Nombre
d'actions
Exemple d'action
Sensibiliser les publics à la prévention 6
Eco-exemplarité de la collectivité 5 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes
Actions emblématiques nationales 5 Extension de la démarche 0 phyto aux habitants et professionnels
Evitement de la production de déchets 3
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
5
Voir les 5 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme
Logo de l'ADEME Fiche Programme Local de Prévention réalisée sur le site
www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur