Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Programme Local de Prévention, année 2, SMIRTOM du Plateau Picard Nord

SMIRTOM du Plateau Picard Nord

Rue du fossé Savignac
80600 Doullens
03 22 32 67 85
46 852 habitants
RURAL dispersé

Carte d'identité du programme

Nadège SIFFROI
46 852 habitants concernés
2013 Année de réalisation
2 Nombre d'années réalisées

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

Le SMIRTOM du Plateau Picard Nord s'est engagé dès 2011 dans une contractualisation avec l'ADEME pour mener son programme de prévention des déchets.

Malgré tout, avant cela, le syndicat oeuvrait déjà pour la promotion du compostage domestique en proposant des composteurs à des tarifs préférentiels.

Quel constat pour la réduction des déchets après 5 années qui viennent de s'écouler dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets du SMIRTOM du Plateau Picard Nord ? Aujourd'hui, tout le monde convient de la nécessité de réduire notre production de déchets mais encore faut-il inciter à l'action et aux changements de comportement des usagers du territoire et ceci de manière efficace et durable.

C'est précisément l'objet des différents axes de travail fixés par le PLP du SMIRTOM de DOULENS qui ont été déployés sur le territoire. Les objectifs de réduction des ordures ménagères (7%) a été atteint. La baisse constatée est de - 10,19 %. Ainsi, la poubelle d'ordures ménagères d'un habitant du territoire a perdu près de 39 kg et ne pesait plus que 231 kg en 2016.

Quant aux dépôts en déchetteries, ils ont légèrement augmenté mais la part des dépôts entrants tendent à diminuer grâce notamment au développement des filières de valorisation et aux messages incitant au tri. Cette légère augmentation n'empêche pas une baisse effective de l'ensemble des déchets pris en charge par le service public avec une baisse constatée du ratio des déchets ménagers et assimilés (DMA) de 10,29 %.

Ces bons résultats témoignent de la mobilisation de chacun et de la volonté de s'inscrire dans une démarche efficace et durable.

Ainsi, après ces résultats encourageants qui permettent de maîtriser les coûts de traitement des ordures ménagères résiduelles, il est nécessaire de poursuivre ce programme avec de nouvelles actions a mener afin de toucher tous les publics.

En conclusion, je dirai que porter un programme de prévention des déchets est très utile, à la fois pour sensibiliser les habitants ainsi que pour de meilleures performances de la gestion des déchets.

Et n'oublions pas que les déchets les plus faciles à éliminer sont ceux que l'on ne produit pas.

 

François DURIEUX, Président du SMIRTOM du Plateau Picard Nord 

 

 

  

 

Elu référent : Monsieur François DURIEUX, président du SMIRTOM PPN

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2011 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2013 2014
Production de déchets

en kg/hab
OMA 367,60 341,50 344,10 346,90
DMA 618,40 569,60 541,30 569,80
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   1 1 1
Nombre de partenaires mobilisés   40 13 20
Nombre de relais mobilisés   267 11 64
Résultats des enquêtes :

Aucune enquête sur l'évolution de la connaissance du Programme de Prévention et de ses enjeux réalisée auprès des agents, partenaires, relais et élus de la localité.

L'enquête sur l'évolution du nombre de gestes de prévention adoptés auprès des ménages n'a malheureusement pas été réalisée à la fin du PLP.

Analyse des résultats par la collectivité

Les objectifs de baisse des OMA et des DMA a été atteint. Au long du Programme Local de Prévention, différentes actions se sont développées ainsi que des partenariats avec les acteurs locaux. Depuis 2014, le SMITOM du Plateau Picard Nord renseigne la matrice des coûts et l'utilise comme outil de pilotage.

Le syndicat enregistre une baisse significative des déchets verts en collecte en porte à porte. Cela s'explique par une collecte devenue payante en 2014 ainsi qu'à des actions de communication sur le compostage domestique.

Parallèlement, on note une augmentation des tonnages de déchetterie essentiellement du à l'ouverture du site de Pas en artois. Néanmoins, le syndicat a mis en oeuvre des actions telles que le broyat de végétaux afin de tendre vers une diminution de ces tonnages.

Quant aux OMA, ils sont en diminution constante, ce qui conforte les choix arrêtés par le Programme.

Ainsi, on peut dire que les indicateurs du Programme Local de Prévention des déchets du SMIRTOM du Plateau Picard Nord montrent une vrai réussite aussi bien sur son activité qu'en terme d'impact auprès des usagers. En effet, toutes les actions mises en place pendant ces 5 années ont contribué à dépasser l'objectif initial de réduction des déchets de 7% des OMA, puisque le syndicat enregistre une baisse de ces OMA de - 10,19% sur la période, ce qui correspond à un ratio de - 39,12 kg /an /habitant.

Les actions les plus réussies sont très certainement la sensibilisation des jeunes à la prévention, la vente de gobelets réutilisables et l'exemplarité des collectivités en matière de gestion des espaces verts, notamment la mise en place des composteurs dans les cimetières. Elles ont participé à la réussite du Programme en terme de résultats quantitatifs et de notoriété.

La où les efforts restent à faire, c'est sur la promotion de l'éco consommation ainsi que la réduction des déchets d'entreprise.

Le nouveau PLPDMA confirme les choix d'orintation du SMIRTOM du Plateau Picard Nord.

    

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre :

Le SMIRTOM du Plateau Picard Nord est un territoire rural caractérisé par une prédominance de l'habitat individuel.

La mise en oeuvre du Programme Local de Prévention des déchets a permis de mobiliser de nombreux partenariats :

- les communes du territoire : éco exemplarité, sensibilisation aux méthodes alternatives et au zéro phyto.

- La recyclerie l'Atre à St Pol sur Ternoise : organisation d'animations.

- Le Relais : détournement et valorisation des vêtements, organisation d'un défilé de mode récup'.

MFR de Beauquesne: partenaire pour le défilé de mode.

- Les associations locales : Gobelets réutilisables (achat de gobelets par 15 structures pour 7725 unités vendues).

- Les Scouts de France : Evènement pauvre en déchet à la citadelle de Doullens.

- 22 communes du territoire : compostage au cimetière.

- 3 écoles : potager durable.

- l'Esat de Gézaincourt : promotion du compostage.

- Veolia : organisation de visites du centre de tri.

- 2 collèges : compostage des déchets de cantine

- CPIE : animation et sensibilisation du grand public.

- Epicerie solidaire Sol'Epi : animation au sein de l'épicerie sociale.

Relais mobilisé :

371 relais mobilisés au cours du Programme Local de Prévention des déchets et notamment :

  • les écoles : 30 classes - 737 élèves. Organisation d'activités de sensibilisation dans les écoles à des élèves, visite du centre de traitement des déchets de Veolia à Amiens.
  • les communes : Sensibilisation, relais d'information, point de distribution pour le Stop Pub.
  • les associations : Sensibilisation du public à la réduction des déchets.
  • les maisons médicales et pharmacies : Promotion de l'eau du robinet.  

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes

Thème Nombre
d'actions
Exemple d'actions
Sensibiliser les publics à la prévention 1 Sensibilisation des jeunes à la prévention des déchets
Eco-exemplarité de la collectivité 2
Actions emblématiques nationales 2 Compostons au cimetière
Evitement de la production de déchets 1 Gobelets réutilisables
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
1 Objectif "zéro pesticide dans nos villes et villages"

Voir les 12 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme

Le regard de l'ADEME

Le PLP déchets aura été l'occasion pour le SMIRTOM du Plateau Picard Nord de développer des partenariats pérennes avec des acteurs clés de son Territoire. La baisse significative des OMA devrait se confirmer par la poursuite des actions, voire s'amplifier par la mise en place d'une tarification incitative, dont la réflexion s'engage en 2019.