Initiatives et retours d’expériences

Projets R&D de référence

Dans le secteur du Bâtiment

Projets DÉMOCLÈS I et II

DÉMOCLÈS est une démarche collaborative, coordonnée par Récylum, et intégrant l’ensemble des acteurs concernés par les déchets du second œuvre, lors de chantiers de démolition ou réhabilitation. À partir de chantiers tests, entre 2014 et 2016, DÉMOCLÈS a :

  • identifié les difficultés opérationnelles et économiques de la dépose sélective et du traitement ;
  • défini un cadre commun et fiable de dépose sélective pour un recyclage à coût maîtrisé ;
  • élaboré des recommandations opérationnelles à l’usage des MOA et MOE pour la gestion des déchets (cf. Guide méthodologique [novembre 2017]) ;
  • élaboré des recommandations sur les compétences requises pour la dépose sélective.

Les données recueillies mettent en exergue des coûts cachés, dont la disparition compenserait ceux de filières de valorisation plus chères que la mise en décharge. La dépose sélective et le conditionnement adapté des déchets, permettant leur valorisation effective, sont donc possibles à coût constant.

Opérations lauréates de l’appel à projets R&D de l’ADEME de 2012 à 2014

BAZED Aide à la conception de « bâtiments zéro déchet », tout au long de leur cycle de vie, en intégrant des réflexions sur la conservation de l’existant et une conception préventive en phase construction, durant la vie de l’ouvrage (meilleure évolutivité/flexibilité) et en fin de vie (démontabilité et recyclabilité des composants). 
DEMODULOR Faisabilité technique, économique et environnementale de systèmes constructifs démontables, en rénovation ou déconstruction, pour valorisation des produits et matériaux, focalisée sur les systèmes porteurs (murs, planchers) et d’étanchéité (toitures, murs).
REQUALIF Faisabilité du réemploi sur 2 gisements de déconstruction ou rénovation : isolants de toiture plate et fenêtres en bois (dépose, tri, sélection de menuiseries ré-exploitables et conception de nouveaux produits : jardinières, parquet, lombricomposteurs, tréteaux, etc.).
REPAR 1 et 2

Mobilisation de la matière en vue du réemploi, à partir de produits de déconstruction ou réhabilitation, en inscrivant des matériaux issus de dépose dans des projets d’architecture, aménagement urbain, construction.

REVALO

2 projets portés par la même filiale d’un groupe du bâtiment 

Qualité intégrée : réduire à la source les déchets du gros œuvre des bâtiments en construction, en appliquant des techniques de contrôle qualité en phase production, limitant les erreurs, donc les reprises génératrices de déchets. 
Recyclage de fenêtres (avec trois industriels du verre & de la gestion des déchets, et l’université du Havre) : expérimentation d’une démarche de recyclage complet des fenêtres en fin de vie, prouvant sa pertinence et sa capacité à devenir une filière à l’échelle nationale.

« Bâtiments responsables 2020 »

EZC Laboratoire de solutions pour un bâtiment à empreinte zéro carbone.
OVALEC Outils pour valoriser les actions de transition vers une économie circulaire de la construction (OVALEC) : focus sur les flux de matériaux et les déchets du bâtiment, adaptation de la conception du bâtiment aux spécificités du territoire concerné.
PILC Projet innovation logistique chantiers (PILC) : mutualisation de la logistique entrante (matériaux) et sortante (déchets) sur des programmes de type éco-quartiers et éco-cités.

Dans le secteur des Travaux Publics

Opérations lauréates de l’appel à projets R&D de l’ADEME

RECYMENT Évaluation de la réactivité de graves recyclées et de l’évolution de leurs performances mécaniques après compactage, de l’influence de la matière première les constituant  ainsi que de l’utilisation de la fraction fine de ces graves pour la fabrication d’un liant hydraulique destiné au traitement des sols en place.
DREAM Compte tenu des enjeux commerciaux en cas d’anomalie des graves de recyclage, développement d’une technique de contrôle sur site pour 2 paramètres critiques (sulfates et HAP) ainsi que la fraction soluble.

Autres programmes de R&D

MURE

Répondre à deux questions en traitant les aspects techniques, matériels, sanitaires, environnementaux, économiques, normatifs et réglementaires :

  • mise en œuvre conjointe du recyclage et de l’abaissement des températures de production des enrobés (enrobés tièdes) ;
  • combien de fois recycler sans altérer les performances d’usage ? (Ce recyclage commençant à concerner des couches d’enrobés contenant déjà des matériaux recyclés).
RECYBETON Réutiliser l’intégralité des matériaux issus des bétons déconstruits, y compris la fraction fine, dans de nouveaux bétons, et recycler les matériaux de déconstruction des bétons comme matière première pour la production de ciments i.e. comme liants hydrauliques, notamment pour produire le clinker ou comme ajout dans de nouveaux ciments.